Quelles sont les conséquences d’un abus d’écrans sur nos enfants

Tablettes, TV, ordinateurs et Smartphones, les écrans sont de plus en plus présents dans les foyers. Depuis quelques années, ils envahissent totalement notre quotidien. Raison pour laquelle on constate une hausse d’abus et de sur-utilisation. Pour y remédier et protéger les enfants de tout danger, découvrez les conséquences d’un usage excessif d’écrans. 

Impacts sur le physique

Un usage abusif et incontrôlable des écrans peut avoir des conséquences majeures sur la santé physique. Les mauvaises postures prolongées, par exemple, peuvent entraîner des douleurs ou déclencher des troubles musculosquelettiques (TMS), affectant essentiellement les muscles et tendons des mains, des poignets, des épaules, de la nuque et de la région lombaire. On peut aussi être confronté à des déséquilibres alimentaires. Sachez que, pour un enfant, rester trop longtemps sur un écran favorise grandement l’apparition des problèmes de perte de poids, de surpoids ou d’obésité. De même, cela cause un réel manque d’activité physique qui accroît significativement le risque cardio-vasculaire.

Il ne faut pas non plus oublier les troubles du sommeil, les maux de tête et la fatigue visuelle. Notez que la lumière bleue émise par les écrans inhibe la production de mélatonine (hormone du sommeil) et provoque un état d’excitation, retardant ainsi l’endormissement. Celle-ci a également des effets sur la rétine. D’ailleurs, l’usage excessif d’écrans chez les enfants augmente grandement le risque de myopie et d’autres problèmes oculaires.

Effets sur le plan psychologique et de développement

D’après certaines études, les enfants qui passent beaucoup de temps devant les écrans seraient plus anxieux, plus déprimés et moins heureux que les autres. En effet, cet usage excessif peut générer certains problèmes émotionnels, et même une mauvaise ou faible estime de soi. D’autant plus que l’inactivité durant des heures diminue les moments de partage avec autrui, pouvant empêcher l’enfant de trouver un bon équilibre psychologique. Sachez également que si un enfant fait face trop souvent à des contenus violents (télévision, jeux, etc.), il risque de manquer d’empathie et de devenir plus agressif et impulsif.

D’ailleurs, une surexposition peut totalement le déconnecter du monde extérieur et de tout ce qui l’entoure. N’oublions pas que cela contribue aussi à une croissance significative de l’addiction et de la dépendance. Cela diminuerait également la concentration et l’attention de l’enfant, et provoquerait un amincissement précoce du cortex. Un abus d’écrans aurait également un impact sur les troubles de l’humeur, le stress et l’hyperactivité. Les experts affirment même que les enfants surexposés aux écrans sont plus sujets d’un retard de l’apprentissage et de langage.

Conséquences sur le plan scolaire et social

Des études ont montré que plus un enfant passe du temps devant un écran, plus ses performances scolaires diminuent. Il risque d’ailleurs de développer un moindre intérêt pour l’école et aura davantage des problèmes en mathématiques. Cet usage excessif entraîne également une moindre autonomie, une faible persévérance et une difficulté d’intégration sociale.

Notez également qu’un abus d’écrans chez les enfants peut générer un éloignement social avec son entourage. Effectivement, ces derniers tendraient à se replier sur eux-mêmes et à se désintéresser du réel pour se trouver refuge dans le virtuel. Cela peut les engouffrer vers une désocialisation totale, pouvant contribuer à l’augmentation des risques de problèmes psychologiques et compromettre leurs études.

3 choses à connaître sur la ménopause
Comment se débarrasser du hoquet ?